MENU

Définitions

Commerce équitable

Le commerce équitable est une activité économique basée non seulement sur une préoccupation matérielle, mais également sur le respect de la personne dans son processus de production. Le commerce équitable est une approche en plein développement dans le domaine des échanges entre les pays du Nord et du Sud. Son fonctionnement repose sur des mots clés qui sont : équité, justice, responsabilité et solidarité. En peu de mots, une relation commerciale basée sur la non-exploitation et le respect de l'autre.

Développement durable

Le développement durable est défini par la Commission mondiale de l'environnement et du développement comme un mode de développement qui satisfait les besoins du présent sans mettre en péril la capacité des générations futures à satisfaire leurs propres besoins.

Tourisme durable

C'est le développement durable du tourisme. En adaptant la définition du développement durable au tourisme, le tourisme durable veille à la protection de l'environnement, au respect des cultures locales ainsi qu'à la répartition équitable des retombées économiques. Enfin, précisons que le tourisme durable n'est pas une forme de tourisme, tels que l'écotourisme (avec lequel il est parfois confondu), l'agrotourisme, etc., mais plutôt une philosophie, une conception du développement touristique.

Tourisme responsable

De la même façon, le tourisme responsable n'est pas une forme de tourisme mais bien une façon de pratiquer le tourisme, et ce, sous toutes ses formes ou presque.

Tourisme durable versus tourisme responsable

Les mêmes principes sont implicites dans le tourisme durable ou responsable sauf que le premier s'adresse aux développeurs et promoteurs du tourisme, bref aux professionnels et aux travailleurs. Quant au tourisme responsable il, est plutôt l'affaire du touriste, du voyageur ou du visiteur.

Tourisme équitable

Reprenant de façon plus spécifique, un des axes du tourisme durable, le tourisme équitable s'attarde plus particulièrement à la dimension équitable des retombées économiques du tourisme. Un des objectifs du tourisme durable est d'instaurer des rapports plus équitables entre tous les intervenants (visiteurs, producteurs, hôtes). Cela suppose un partage des bénéfices, de façon à ce que le tourisme favorise réellement la cohésion économique et sociale entre les peuples et les régions. Les intervenants contribuent à l'épanouissement et à l'amélioration des conditions de vie des populations locales en favorisant l'embauche de personnel local, l'achat local et la redistribution équitable des revenus d'opération, particulièrement chez les groupes défavorisés.

Tourisme solidaire

Synonyme de tourisme équitable. Appellation plutôt utilisée en France.

Tourisme social

Cette forme de tourisme, particulièrement présente en Europe, est supportée par un vaste mouvement associatif mondial rassemblé au sein du BITS (Bureau international du tourisme social). Axé surtout sur l'accès aux vacances pour les travailleurs et les classes défavorisées, le tourisme social est souvent associé au mouvement syndical, coopératif et au tourisme jeunesse.

Économie sociale

Ce concept d'après le Chantier de l'économie sociale combine deux termes qui sont parfois mis en opposition : "économie" renvoie à la production concrète de biens ou de services ayant l'entreprise comme forme d'organisation et contribuant à une augmentation nette de la richesse collective. "Sociale" réfère à la rentabilité sociale, et non purement économique de ces activités. Cette rentabilité s'évalue par la contribution au développement démocratique, par le soutien d'une citoyenneté active, par la promotion de valeurs et d'initiatives de prise en charge individuelle et collective. La rentabilité sociale contribue donc à l'amélioration de la qualité de vie et du bien-être de la population, notamment par l'offre d'un plus grand nombre de services. Tout comme pour le secteur public et le secteur privé traditionnel, cette rentabilité sociale peut aussi être évaluée en fonction du nombre d'emplois crées.

Sources du lexique

Normand Hall, enseignant au Collège Mérici et site du Chantier de l'économie sociale.